OPENING 13 BURICHI VO

Video Bleach

Générique dessin anime Bleach opening 13

Treizième chanson de début de l'épisode 292 à 316
Ecouter générique Bleach

Regarder opening 13 générique Bleach

Les paroles de la chanson Rambu no Melody

Shizuka ni shizuka ni maku wa kiriotoshi
Kakusei no yoake ni aoi honoo

Miwatasu kagiri no yami to kattou tesaguri no hibi
Bokura wa make wo shiranai yowasa wo dakishime aruita

Atarashii kiba de jidai wo kizame

Shizuka ni shizuka ni maku wa kiriotoshi
Kakusei no yoake ni aoi honoo
"Mamoritai anata" ni deaeru sono hi made wa
Yuushuu no bi yori me no mae no teki wo

Kokoro nai kotoba hokosaki subete wo nomikomi aruita

Tsukareta fushin wa jishin ni nejimage

Kurushikute nigetakute ma ga sashita mirai wa
Yume egaita bokura to tooi tokoro de
Jikan nante yoso nante kechirashite hohoenda
Ano koro nani mo kowaku nakattaro?

Shizuka ni shizuka ni maku wa kiriotoshi
Kakusei no yoake ni aoi honoo
"Mamoritai anata" ni deaeru sono hi made wa
Yuushuu no bi yori me no mae no teki wo

Itoshikute itoshikute hoka ni wa nani mo nakute
Koko kara miwatashita keshiki zembu
Matomete tsurete itte ageru sa hanasanaide
Zutto nariyamanu rambu no MERODII

Interprète : SID
Auteur : Mao
Compositeur : Mimegumi Aki
Arrangeur : SID

Les paroles de la chanson Rambu no Melody en version française

Calmement, calmement, le rideau s'abaisse
Sur les flammes bleues de l'aube de l'éveil.

Les jours de doute, de désaccords, d'obscurité s'étendant à perte de vue,
Nous avancions en portant la faiblesse de la méconnaissance de la défaite.

Grave tes traces dans cette ère avec tes nouveaux crocs !

Calmement, calmement, le rideau s'abaisse
Sur les flammes bleues de l'aube de l'éveil.
Jusqu'au jour où je rencontrerai la personne que je voudrai protéger,
Je fixerai l'ennemi droit devant moi plutôt que la beauté de la perfection.

J'ai avancé en subissant toutes les attaques et tous les mots sans âme.

Fatigué par ma propre méfiance, je l'ai transformée en confiance.

Le futur que m'a montré le diable était douloureux et je veux le fuir.
Lorsque nous avions des rêves, dans cet endroit lointain,
Nous ne nous souciions ni du temps, ni d'ailleurs, et nous souriions.
A cette époque, nous ne craignions rien, n'est-ce pas ?

Calmement, calmement, le rideau s'abaisse
Sur les flammes bleues de l'aube de l'éveil.
Jusqu'au jour où je rencontrerai la personne que je voudrai protéger,
Je fixerai l'ennemi droit devant moi plutôt que la beauté de la perfection.

Sans me soucier du reste, j'aime beaucoup
Tous ces paysages que j'ai vus de là où j'étais.
Je les réunirai tous et je t'y emmènerai, alors ne me lâche pas.
La mélodie de la danse sauvage ne cessera jamais de tinter.

Ecouter generique Bleach opening 14